Actu-vert

Actu-vert

Hydraulique : 4 840 000 000 de FCFA pour l’approvisionnement en eau potable dans le Plateau central et le Centre

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale du Burkina Faso Yipènè Djibril BASSOLE,  et l'Ambassadeur Masato FUTAISHI, extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, ont procédé, le mercredi 13 novembre 2013, à Ouagadougou, au ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale du Burkina Faso à la signature d’un échange de notes relatif à un accord de coopération dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable.

 

eau_et_assainissement_au_burkina_faso.jpg

 

Cet accord de coopération concerne l’octroi d’un don du gouvernement du Japon au gouvernement du Burkina Faso d’un montant de 968 millions de yens, soit environ 4 milliards 840 millions de francs CFA. Ce don va permettre de construire 300 forages équipés de pompes manuelles et va assurer l’approvisionnement stable en eau potable à une population bénéficiaire d’environ 90 000 habitants.

Il faut noter aussi que ce don est destiné au financement de la phase 2 du « Projet d’approvisionnement en eau potable dans les régions du Plateau Central et du Centre-sud ». La phase 1 avait permis de construire 300 forages équipés de pompes à motricité humaine dans les mêmes régions.

A l’occasion de cette cérémonie de signature, Masato FUTAISHI a rappelé le caractère vital de l’eau. « Son approvisionnement constant, en qualité et en quantité suffisante, est indispensable pour sécuriser la vie quotidienne et créer les conditions favorables au développement social et économique d’un pays. Son manque ou sa rareté en tout lieu est donc une menace pour la sécurité humaine », a-t-il ajouté. Selon lui, « toute initiative visant à satisfaire un besoin aussi vital comme l’accès à l’eau potable mérite d’être encouragée et soutenue ». Il s’est également réjoui de la signature de cet accord de coopération, car il est conforme aux actions à mettre en œuvre, en matière d’édification d’une société inclusive pour la croissance, qui sont mentionnées dans le Plan d’action de Yokohama 2013-2017, adopté lors de la 5ème édition de la Conférence internationale sur le développement de l’Afrique (TICAD V). Yipènè Djibril BASSOLE s’est  également réjoui de la signature de cet accord de coopération et a réitéré la gratitude du Gouvernement et du peuple burkinabè au Gouvernement et au peuple japonais pour leur accompagnement constant à ses efforts de développement.

 

Le Service d’information du gouvernement



14/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres