Actu-vert

Actu-vert

Le baobab, un arbre multi-nutritionnel

C’est un arbre au tronc énorme, aux feuilles digitées pouvant atteindre 20 m de haut et 7 m de diamètre. De nom scientifique adansonia digitata, localement les dioulas l’appelle Sira Yiri et les morephones toèga. Les français reconnaissent cet arbre sous le nom de baobab. La floraison de cet arbre a lieu en fin de saison sèche. La fleur solitaire est blanche et pendante avec un long pédicelle. Le fruit appelé « pain de singe » est une capsule indéhiscente et pubescente renfermant des graines noires enrobées dans une pulpe crémeuse. C’est une plante dont les fleurs sont très visitées par les insectes et abeilles. Le baobab est une espèce très connue et grégaire dans les zones sahélo-soudaniennes, sa présence est souvent liée à l’occupation humaine.
C’est une espèce protégée, souvent plantée. Elle a une préférence de sols aux qualités variables. Au Burkina Faso, l’espèce est présente dans toutes les régions. Les feuilles de ce grand arbre sont riches et sont utilisées comme condiments pour la cuisine. La pulpe du fruit riche en vitamine C, est également utilisée dans la préparation des boissons. Elle est aussi cicatrisante et soigne les diarrhées infantiles, la tuberculose. L’écorce du fruit soigne les plaies et la sève traite la carie dentaire. Le baobab est une espèce qui ne produit pas de bois. Son écorce sert à la confection de corde. Sur le plan agrosylvopastoral, c’est une espèce ombragée, fourragère, reconnue pour ses propriétés apicoles. Sa durée de vie oscille entre 1000 et 2000 ans.

Antoine Akoandambou

akoantoine@yahoo.fr
Collaboration du CNSF cnsf@yahoo.bf



05/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres