Actu-vert

Actu-vert

Modernisation de l’agriculture israélienne : Un miracle qui doit inspirer le Burkina

La Directrice de la Formation à l’Etranger et Programmes de Recherche du Centre de Coopération internationale pour le développement agricole (CINADCO) en Israël, Nina Lehmann a animé une conférence le vendredi 6 mars 2015 sur les innovations agricoles. L’occasion pour elle de montrer comment son pays a pu malgré les contraintes de la nature révolutionner son système agricole.

 

Image2.jpg

Israël avec une superficie de 22.000km2 soit 12 fois plus petit que le Burkina Faso possède 437000ha de terres arables et une pluviométrie comprise entre 100 et 1000 mm entre décembre et février. Environ 60% du pays se trouvent dans une zone désertique. Pourtant ce pays possède l’un des systèmes agricole le plus moderne du monde.

Par exemple, un agriculteur israélien nourrit près de 100 personnes alors que dans les pays en développement le ratio est de 1 agriculteur pour 2 à 20 personnes. Le Blé a un rendement de 5,5 à 6,2t par ha, le coton 5,8t par ha, la pomme 100t par ha, le raisin 75t par ha etc. De 1950 à 2010, la productivité agricole a été multipliée par 5 en Israël.

Au niveau de l’élevage, 1 vache produit 33litres de lait par jour et la production annuelle de volaille est de 200kilos par m2. En 2010, l’exportation des produits agricoles a rapporté 7,1 milliards de dollars us. Selon la Directrice de la Formation à l’Etranger et Programmes de Recherche du Centre de Coopération internationale pour le développement agricole (CINADCO), Nina Lehmann ce succès s’explique par la coopération étroite entre les cultivateurs, le monde de la recherche et la vulgarisation de nouvelles technologies.

Elle a donné l’exemple du système de la goutte à goutte qui a été inventé par les israéliens et qui permet d’économiser l’eau en ne donnant à la plante que la quantité exacte d’eau dont elle a besoin pour produire. Elle a fait également cas du dessalement de la mer qui même si elle reconnait le coût élevé permet à Israël de transformer près de 600 millions de m3 d’eau salée en eau potable utilisée pour la consommation humaine et agricole. Elle a fait savoir que l’eau des effluents est récupérée aussi pour l’agriculture. Par ailleurs de nombreuses autres technologies sont appliquées non seulement dans l’agriculture mais aussi dans l’élevage, l’apiculture, l’aquaculture, l’horticulture etc.

Lire la suite sur terre-info.com



07/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres