Actu-vert

Actu-vert

Burkina Faso: Quand les sachets plastiques accueillent les passagers

 Il est 9h15mn, le mercredi 20 juin 2012 quand nous arrivons au poste de péage situé à la sortie ouest de Ouaga sur la route de Bobo- Dioulasso. La place grouille de monde. Les passagers s’arrêtent pour se ravitailler qui en eau, qui en pain, gâteaux etc. Tous ces produits sont mis dans des sachets qui sont jetés sur place après consommation. Résultat, tout autour du poste de péage, une étendue de sachets plastiques cohabitent avec les vendeurs et les riverains de la zone. « Nous avons tenté plusieurs fois d’organiser les vendeurs pour le ramassage des sachets plastiques. Malheureusement à chaque fois, il ya un relâchement après quelques jours. C’est pourquoi il y a des sachets partout », s’exclame l’agent au poste de péage, Wilfried Ouaré. A quelques mètres de lui, un passager en partance pour Bobo, se désaltère rapidement avec un sachet d’eau et le jette à terre. « Je viens de jeter le sachet à terre parce que j’ai cherché une poubelle dans les environs, mais il y en avait pas. Sinon, je viens du Ghana et je sais qu’on ne jette pas n’importe où les ordures. Il faut donc que l’on installe des poubelles au niveau des postes de péage », se justifie Zoumana Diawara. Même son de cloche pour le gérant d’un kiosque, Athanase Zoungrana, qui indique que malgré l’incinération des sachets plastiques, il se trouve que l’ampleur est tellement énorme, que cela ne suffit pas. Et la vendeuse de fruits, Bassiratou Sawadogo d’insister : « Nous demandons au ministère en charge de l’Environnement qu’en plus des poubelles, qu’il puisse enlever régulièrement les ordures ». Selon la directrice générale de l’Assainissement et de la Prévention des risques environnementaux (DAPRE), Watta Ouédraogo, le ministère en charge de l’Environnement envisage doter deux poubelles à chacun des six péages à la sortie de Ouagadougou. Il s’agit des péages situés sur la route de Fada, de Bobo, de Ouahigouya, de Kaya, de Saponé et de Pô. Il assure que cela se fera en collaboration avec les municipalités, les agents administratifs des postes de péage, les populations menant des activités rémunératrices etc. Pour elle, cette initiative se justifie par le fait que les postes de péage représentent la première image qu’un étranger a de la ville, d’où l’importance de les maintenir propres.

Raphaël KAFANDO



22/06/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres