Actu-vert

Actu-vert

Commune rurale de Sabcé: Six villages sous les eaux

Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, Jérôme Bougouma s’est rendu le mercredi 22 août 2012 à Sabcé, dans la province du Bam, où six villages ont été inondés. Il est allé faire le point de la situation et apporter et du réconfort aux populations sinistrées.

Les fortes pluies successives enregistrées au cours du mois d’août en cours ont occasionné des inondations dans six villages de la commune rurale de Sabcé. Selon le maire de Sabcé, Pierre Zoungrana, les villages de Tibin-Sorgo, Souli, Foursa, Sanwi, Kounkoundi et Souryala sont sous les eaux. « Depuis le lundi (20 août, ndlr), nous avons été informés par les populations riveraines du barrage (aménagé par la société minière Bissa Gold, ndlr) que suite à un goulot d’étranglement, les eaux du barrage progressaient vers les champs et les concessions », a indiqué Mme le gouverneur de la région du Centre-Nord, Mariam Diallo. Aussitôt, une réunion d’urgence a été tenue et les autorités gouvernementales informées de la situation, a précisé Mme Diallo. Le mardi 21 août, la délégation qu’elle conduisait a dû renoncer à se rendre sur les lieux du sinistre au regard des difficultés d’accès. « Fort heureusement », a rassuré madame le gouverneur, les populations acculées par les eaux, ont eu le reflexe de se réfugier en hauteur d’où elles ont assisté impuissantes aux inondations. « Nous avons pu constater que les populations quoique durement éprouvées, ont le moral et qu’il n’y a ni perte en vie humaine ni blessé », a déclaré le ministre Bougouma à sa descente de l’hélicoptère qui l’a conduit sur les lieux. Pour le directeur des opérations de la Brigade nationale des sapeurs pompiers, le lieutenant-colonel Ernest Kisbédo, « après avoir été informés d’une inondation dans la région, nous nous attendions à trouver des gens dans l’eau, à se débattre. Mais après un tour en hélicoptère, nous nous sommes rendus compte qu’il y a eu plus de peur que de mal ».

L’aide gouvernementale en route

Et M. Bougouma de déplorer d’importants dégâts matériels. Il s’agit essentiellement de champs, d’habitations et de biens inondés, a-t-il indiqué. Selon les premières estimations, une vingtaine de concessions a été engloutie par les eaux et plus de 400 personnes « pleurent » leurs champs dévastés. Les sinistrés, a rassuré M. Bougouma vont recevoir un soutien du gouvernement. « A travers le Comité national de secours d’urgence (CONASUR), nous sommes en train d’organiser le secours, nous allons amener des tentes, de la nourriture et tout le nécessaire de survie pour faire face à cette situation », a-t-il indiqué. Selon lui, « dans une telle situation, on ne peut compter dans l’urgence que sur les voisins, les frères, etc. », aussi, a-t-il lancé, un appel à la solidarité. En outre, il a invité les populations à quitter les zones inondables telles que les abords des cours d’eau et autres lits d’eau afin de ne pas s’exposer aux sinistres. Si celles-ci pointent du doigt la réalisation du barrage de la société Bissa Gold, M. Bougouma s’est réservé de tout commentaire, estimant que seule une enquête permettra de situer les responsabilités. Pour le moment, il faut parer au plus pressé, c’est-à-dire venir en aide aux sinistrés, a-t-il souhaité. Toute chose à laquelle participe la société Bissa Gold, a relevé le ministre Bougouma. Les villages touchés étant quasiment coupés du monde, les secours ne peuvent y accéder que par hélicoptère. Selon le lieutenant-colonel Ernest Kisbédo, il s’agira d’apporter par hélicoptère l’aide nécessaire aux sinistrés pour construire leurs habitations en lieu sûr et leur apporter des vivres pour parer à une éventuelle famine. Ainsi, des nattes, des tentes et des vivres seront héliportés sur le site d’hébergement en attendant le retrait des eaux qui, sauf de nouvelles pluies, pourra intervenir dans les 72 heures à venir, a déclaré l’officier.

 

Armel BAILY
armel2f@aol.fr

 

Sidwaya



23/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres