Actu-vert

Actu-vert

Le pesticide Cruiser OSR interdit en France

Le pesticide Cruiser OSR utilisé pour le colza et accusé de contribuer au déclin des colonies d'abeilles est définitivement interdit en France après la levée de l'autorisation de mise sur le marché, a annoncé vendredi 29 juin 2012, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

 

Le groupe suisse Syngenta, fabricant du Cruiser OSR, a aussitôt indiqué qu'il attaquerait la décision du gouvernement en référé devant la justice.

Début juin, le ministère avait indiqué qu'il était favorable à cette interdiction à la suite d'un avis de l'Agence sanitaire pour l'alimentation et l'environnement (Anses), qui pointait l'impact néfaste sur les abeilles d'une des molécules actives du Cruiser, le thiaméthoxam.

Les arguments donnés par la société lors de la procédure contradictoire ne remettent pas en cause l'avis de l'Anses, a expliqué le ministre avant d'ajouter : "Donc, je confirme l'interdiction."

La procédure a été respectée, a-t-il également précisé. Le groupe suisse Syngenta qui commercialise le Cruiser OSR bénéficiait en effet de 15 jours pour faire part de ses observations.

L'avis de l'Anses avait été demandé fin mars par le précédent ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire après la publication dans la revue Science d'une étude française attestant d'effets nuisibles du thiaméthoxam sur les abeilles.

Les abeilles qui consomment du nectar contenant la molécule à faible dose seraient susceptibles de troubles du comportement affectant leur capacité à revenir à leur ruche. Cet effet pourrait contribuer au déclin des colonies concernées, selon l'Anses.

Syngenta conteste la validité de l'expérience qui a mené à l'interdiction du Cruiser OSR et sur laquelle s'est basée l'Anses.

"Il n'y a pas d'alternative au Cruiser OSR", a affirmé le porte-parole de la société qui a souligné que désormais les agriculteurs vont devoir reprendre les pulvérisations dans les champs, alors que le pesticide était jusqu'ici enrobé autour des semences.

L'abandon du Cruiser OSR représente par ailleurs un manque à gagner pour les semenciers français de 72 millions d'euros, a ajouté le responsable.

Le thiaméthoxam est un insecticide de la famille des néonicotinoïdes, qui constitue une des trois substances actives du Cruiser OSR, utilisé pour le traitement du colza.

 

© 2012 AFP



29/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres