Actu-vert

Actu-vert

Prix du meilleur journaliste sur les changements climatiques: Raphaël Kafando, décroche le trophée en presse écrite

arton16870.gif

Le Cercle d’information et de communication sur les changements climatiques a procédé le vendredi 20 décembre 2013 à Ouagadougou, à la cérémonie de remise des prix du concours dénommé « Prix CIC-COGEL du meilleur journaliste sur les changements climatiques ». Raphaël Kafando des Editions Sidwaya a reçu le prix d’excellence de la 1re édition.

 Sur un total d’une quinzaine d’œuvres en presse écrite, radio et télévision, Raphaël Kafando des Editions Sidwaya s’est fait distingué meilleur journaliste sur les changements climatiques en presse écrite grâce son interview intitulée « La catastrophe climatique est inéluctable ». La cérémonie de récompense a eu lieu le vendredi 20 décembre 2013 à Ouagadougou. La journaliste Fatouma Sophie Ouattara, de Carrefour Africain a reçu le prix d’encouragement en presse écrite. En télévision, Aissata Sankara de BF1 a reçu le prix d’encouragement sur son reportage « Les agriculteurs américains face aux changements climatiques ». Dans la catégorie radio, Théodore Bénéwendé Zoubga de la RTB2 Nord (mooré) a été distingué lauréat du prix d’excellence pour son magazine « Biodigesteur waa nan fangdo ». Le lauréat de la presse écrite, Raphaël Kafando, dit dédier ce prix à tous ses collaborateurs et à ceux qui luttent pour la préservation de l’environnement au Burkina Faso. A l’en croire, c’est une opportunité pour lui de sensibiliser davantage les gens aux préoccupations environnementales d’aujourd’hui. « Je remercie le CIC et le projet COGEL d’avoir eu cette initiative, afin d’encourager ceux qui s’investissent dans le domaine de l’environnement », a-t-il laissé entendre. Le jury a travaillé sur 16 œuvres en français comme en langues nationales, à savoir 8 en radio, 7 en presse écrite et 1 en télévision. Cependant, 6 ont retenu l’attention du jury : 3, en presse écrite, 2, en radio et 1 en télévision. Au cours de la cérémonie, des prix d’encouragements et des attestations ont été décernés aux différents lauréats dans toutes les catégories. Le prix d’excellence est composé d’un trophée, d’une attestation et d’une somme de 250 000 francs CFA. Pour ce qui concerne les prix d’encouragements, une attestation et une somme de 100 000 francs CFA ont été décernées aux différents lauréats du concours. Pour le coordonnateur du projet Consolidation de la gouvernance environnementale locale (COGEL), Blaise Sawadogo, cette cérémonie s’inscrit dans la dynamique d’offrir aux journalistes un cadre d’expression et d’échange sur ces nouvelles thématiques de changements climatiques. A l’écouter, l’engagement du Cercle d’information et de communication (CIC) s’est davantage manifesté par la mise en place progressive de ses relais locaux dans les régions du Centre-Nord, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun pour la mobilisation des organes et des rédacteurs en chef, afin de diffuser l’information climatique et environnementale.

Jude SOME
(Collaboratrice)

Source: www.sidwaya.bf



28/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres